Jens Hesse @ Canvascollectie Collection RBTF

This Friday Bozar will already unveil the 2012 edition of Canvascollectie Collection RTBF, one of the most comprehensive and somewhat uneven displays of emerging talent in Belgium. Ponyhof Gallery’s Nicolas van Kerckhove and Karen Vermeren are some of the participants of previous editions, so we are quite curious to see what the national jury singled out this year in seven selection phases all over this flat country. We are, however, familiar with one contribution already: the Pope of Ponyhof painter Jens Hesse.

Ce vendredi déjà, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (le Bozar) dévoilera la sélection finale de l’édition 2012 de la Canvascollectie Collection RTBF, l’une des manifestations les plus larges, certes inégales, ouvertes aux talents dit émergents en Belgique. Deux peintres representés par la Ponyhof Gallery – Nicolas Van Kerckhove et Karen Vermeren – ont été distingués lors des éditions précédentes, nous sommes donc très curieuses de voir ce que le jury national a sélectionné cette année dans les sept phases de pre-sélection dans différents lieux. Nous sommes déjà bien familières avec le travail d’un des sélectionnés: Jens Hesse, un peintre Ponyhof, qui expose son pape.

Jens Hesse, Pope, 2010, 130×80, oil on corduroy / huile sur velours côtelé

Jens Hesse´s Pope, inspired by Francis Bacon´s version of Diego Velasquez ‘Portrait of Innocent X’

Le pape de Jens Hesse, inspirée par l’interprêtation de Francis Bacon du ‘Portrait d’Innocent X’ par Diego Velasquez.

Jens first popped up on our radar in 2010 at an exhibition at Musée d’Ixelles featuring fifteen of his paintings.  I remember enjoying his renderings of digital distorted satellite signals (two versions of the Pope belong to this series) as they exemplified the impact of contemporary photography, film and video on painting today, all while pointing at painting’s enduring ‘added value’: namely its ability to convey further sensations such as touch, temperature, movement and depth.

Nous avons découvert Jens lors d’une exposition au Musée d’Ixelles, où il exposait une quinzaine de ses tableaux. Je me souviens avoir aimé ses rendus des signaux de satelite deformées (les deux papes appartiennent à cette série), démontrant l’impact de la photographie, le cinéma et la vidéo sur la peinture contemporaine, tout en soulevant la plus-value de celle-ci:  notamment, sa capacité à transmettre des sensations supplémentaires comme le toucher, la température, le mouvement et la profondeur.

En prenant pour sujet des modifications indésirables introduites par l'équipement d'imagerie, Jens souligne les échecs de la technologie moderne mais aussi la fausseté des images promulgées par la télévisions. C'est un monde de perfection presumée en train de couper.

Jens Hesse, Bathers, 2010, 195×110, oil on corduroy / huile sur velours côtelé

By taking unwanted alterations introduced by imaging equipment as the topic of his work, Jens highlights the failures of modern technology but also the fake life seen on tv. It is a world of alleged perfections breaking up.

En prenant pour sujet des altérations indésirables accidentellement créées par la télévision numérique, Jens souligne les échecs de la technologie moderne mais aussi la fausseté des images propagandées par la télévisions. Il met en avant un monde soit-disant parfait en train de rompre.

At that time, I did not know that Jens was trained as a fashion designer and worked with an apparel manufacture for several years, which explains his feeling for texture and experiments with fabric effects.

À ce moment-là, je ne savais pas que Jens était styliste de formation et qu’il avait travaillé pendant plusieures années dans la conception des vêtements, ce qui explique sa sensibilité pour la texture et sa recherché sur les effets des différents tissus utilisés en tant que toiles dans ses peintures.

Jens Hesse, Beach, 2010, 120×68, oil on corduroy / huile sur velours côtelé

What happens when we spend more time looking at low-resolution images rather than looking at the world itself?

Qu’est-ce qui change quand nous percevons le monde à travers des images de basse résolution ?

A couple of months later, Jens joined Ponyhof Gallery and I had the chance to see more of his works during our different exhibitions as well as at his home. For My Private Disaster, which took place last autumn, Jens presented work inspired by the interlace effect (a video tool reducing the amount of data transfer by transmitting only half an image, the other half being substituted by dark lines and used to speed up the transfer time).

Jens a rejoint Ponyhof Gallery quelques mois plus tard, ce qui m’a permis de voir et mieux appréhender ses autres peintres lors de nos différentes expositions ainsi qu’à son atelier. Pour ‘My Private Disaster’, qui a eu lieu l’automne derniere, Jens a présenté des oeuvres inspirées par l’effet d’entrelacement (un outil de vidéo qui consiste à accélérer le temps de transfert en transmettant seulement la moitié d’une image, l’autre étant substituée par des lignes sombres).

Jens Hesse, Paradise Beach, 2011, 175×100, oil on corduroy / huile sur velours côtelé

Echoing the blurs of Gerhard Richter, Jens´ technique provides this painting of Thailand´s 2004 tsunami with a feeling of vibration and movement. 

Rappelant les flous de Gerhard Richter, la technique de Jens fournit à cette peinture du tsunami thaïlandais un sentiment de vibration et de mouvement.

On a concluding note, I have to say that one must see Jens´ paintings live in order to properly enjoy their skill and beauty. The JPEGs featured in this blog post are mere appetisers. So head to Bozar or contact us at Ponyhof Gallery for more information.

Canvascollectie Collection RBTF is on from Friday 11 May to Sunday 10 June.
See more of Jens´work at our website.

Pour conclure, je conseille voir les peintures de Jens en vrai afin de vraiment apprécier à la fois la technique employé par Jens ainsi que leur beauté. Les fichiers JPEG présentés dans ce billet ne sont que des teasers pour stimuler votre curiosité. Rendez vous donc au Bozar ou contactez nous à la Ponyhof Gallery pour plus d’information.

> La Canvascollectie Collection RBTF sera exposée du 11 mai au 10 juin.
> Voir d’autres oeuvres de Jens sur notre site web.

— Aleksandra Eriksson —

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s